mademi.jpg

mademi

La Maison Alliance de Misericorde accueil des personnes en grande difficulté: des personnes sans abris, réfugiées, ou isolées.

 
mademi8.JPG

Mademi

Chaque semaine, les missionnaires vont à la rencontre de personnes en difficulté avec lesquelles ils créent un lien d’amitié. 


La maison Mademi offre deux types d'accueil: 
un accueil de nuit et un accueil à plus long terme pour des personnes en situation de précarité qui désirent trouver une situation stable.

 

Comment fonctionne l'accueil

Les missionnaires de la communauté Alliance de Misericorde sont responsables de la gestion de la maison. 

Accueil de nuit

les habitants de la rue arrivent vers 18h30. Leurs affaires personnelles sont mises en sécurité, ils peuvent prendre une douche et ils reçoivent un repas chaud dans une ambiance familiale. Ils peuvent ensuite aller dans les chambres pour se reposer.  Le lendemain, ils prennent le petit-déjeuner avant de repartir. 

Accueil long terme

les missionnaires offrent la possibilité d’un accueil d’une durée de 3 mois ( ​avec une possibilité de renouvellement en accord avec les responsables de la maison) afin d'aider les accueillis à retrouver une situation stable. 

Les accueillis font partie intégrante de la vie de la maison. Avec l'équipe des missionnaires et des bénévoles, ils préparent les repas, font la lessive, entretiennent la maison et le jardin. 

Les missionnaires accompagnent leurs accueillis dans leur démarche médicale, sociale, scolaire et professionnelle selon les besoins de chacun. Ils proposent également un chemin spirituel à ceux qui le désirent.

Mademi, c'est surtout un endroit familial, sûr et paisible pour ceux qui ont besoin de protection.

C'est une communauté d'amour pour se reconstruire. 

 
 
Capture d’écran 2020-07-22 à 19.37.28.

A propos de l'alliance de misericorde

L'Alliance de Misericorde est un mouvement de l’église catholique, né au Brésil. La communauté s’est ensuite implantée en Europe, en Afrique et dans plusieurs pays d'Amérique Latine.


Leur mission est de restaurer la dignité humaine de ceux qui vivent dans des situations d’exclusion sociale. Ils créent un pont entre les favorisés et les exclus, entre les religions, les cultures et les continents.